• Les laits industriels trop riches en protèines

    Une étude commandée par L'Union Européenne dans le cadre du projet EARNEST («Early nutrition programming: long-term efficacy and safety trials and integrated epidemiological, genetic, animal, consumer and economic research») publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition démontre clairement que les enfants nourris au biberon sont plus gros à leur deuxième année que les enfants nourris au lait maternel. Ce qui explique cette différence, c'est que certains laits recomposés sont riches en protéines (pour l'étude, les laits utilisés contenaient 1,77 et 2,9 grammes de protéine pour 100 kcal).

    On sait aussi depuis peu, qu'un enfant qui prend du poids dès son plus jeune âge a des risques de développer un surpoids plus tard.

    C'est pourquoi il est important de continuer à promouvoir l'allaitement maternel, qui permet aux enfants de maintenir une masse graisseuse harmonieuse et saine, et également d'alerter sur la trop riche teneur en protéine de certains laits artificiels.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :