• Le vinaigre blanc

    Nul besoin de désinfecter et désodoriser notre maison du sol au plafond et d'utiliser un produit distinct (et dangereux) pour chaque usage. Le vinaigre, connu et utilisé depuis des siècles, n'a absolument pas à rougir, en termes d'efficacité, face à ses concurrents polluants.

    Le vinaigre, qui signifie vin aigre, est connu depuis plus de 5 000 ans. Sa découverte fut sans doute fortuite, liée à celle de la fabrication du vin et de l'alcool. En effet, un vin (ou une boisson alcoolisée) laissé à l'air libre ou mal bouché devient du vinaigre sous l'action de bactéries présentes dans l'atmosphère. Elles transforment l'alccol en acide acétique, ce qui donne au vinaigre son gout particulier et ses propriétés antiseptiques et thérapeutiques. C'est ainsi que le vinaigre est notamment un bon conservateur, dégraissant, détachant, désodorisant, antiseptique, antiparasite et antifongique.

    Au cours de l'histoire, le vinaigre a été utilisé pour conserver les aliments, faire des marinades, des sauces et des boissons désaltérantes. Mais certains des passegs bibliques laissent à penser que les Hébreux connaissaient déjà l'usage du vinaigre contre le calcaire. De même, l'usage médicinal du vinaigre contre les infections est connu depuis Hippocrate. Les soldats s'en sont servis au cours des âges pour désinfecter les plaies et l'eau de boisson. Aux 17e et 18e siècles, les aristocrates placaient près de leur nez des petites éponges imbibées de vinaigre pour neutraliser les mauvaises odeurs de la rue. Enfin, le vinaigre fut longtemps le seul acide industriel.

    Un produit multiusage et sans danger
    Très utile à la cuisine, le vinaigre est également un nettoyant polyvalent pour la maison. Il remplace en effet, seul ou accompagné d'autres ingrédients de base (bicarbonate de soude, cristaux de soude, savon), une grande partie des produits d'entretien classiques, en génèral pour la même efficacité, voire une efficacité supérieure. A la différence des produits d'entretien du commerce, le vinaigre ne coute pas grand chose, ne pollue pas, n'est pas dangereux pour la santé et ne contient pas de parfun de synthèse entêtant.

    Pour l'entretien de la maison, on préferera le vinaigre d'alcool (appelé aussi vinaigre blanc ou vinaigre cristal) fabriqué par insufflation d'oxygène dans un mélange de vinaigre, d'alcool et de betteraves.

    L'usage du vinaigre le plus connu est sans doute celui de détartrant. Son pH acide lui permet en effet de dissoudre les carbonates, dont le carbonate de calcium (tartre). Dilué à 50% dans de l'eau, il remplace avantageusement tous les détartrants du commerce, que ce soit celui destiné à la cafetière, aux éviers et robinetterie ou aux baignoires et sanitaires. Sa rapidité d'action dans ce cadre peut être augmentée en le chauffant.

    Source : magazine "Grandir Autrement" Janvier Février2009

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :