• Dangerosité du bisphénol A

    Relançant le débat autour de la dangerosité sur la santé du bisphénol A, les États-Unis viennent d'annoncer que les biberons contenant cette substance ne seraient plus commercialisés dans le pays, sans apporter de précision concernant les exportations.

    Le bisphénol A (BPA) est un composé chimique issu de la réaction entre le phénol et l'acétone. On le retrouve dans la composition des bouteilles en plastique, des biberons, mais également des lunettes de soleil. Cette substance chimique est utilisée afin de rendre plus souples les matières plastiques. Si le BPA inquiète les associations et les scientifiques, tous ne sont pas d'accord sur les conséquences pour la santé. Les autorités françaises et européennes estiment que les doses présentes sont trop peu importantes pour représenter un danger, alors que le Canada a interdit en avril 2008 la commercialisation des biberons contenant la substance. Des études américaines ont en effet démontré que même à faibles doses, il y a des risques pour le cerveau, la prostate et les glandes mammaires.

    En France, plusieurs scientifiques ainsi que des ONG de défense de l'environnement et des associations de malades ont lancé fin février un "Réseau environnement santé" (RES), afin de peser dans le débat public. Leur première campagne dénonce le bisphénol A : pour eux, cette substance chimique exige l'application du principe de précaution. Selon le RES : "Le BPA agit comme un perturbateur endocrinien et est impliqué dans des affections aussi variées que les problèmes de reproduction, l'obésité, les cancers du sein et de la prostate, le diabète, les dysfonctionnements thyroïdiens et les problèmes d'attention chez les enfants. L'exposition en bas âge peut augmenter une prédisposition aux cancers en affectant la programmation génétique du développement des individus." Le RES corrobore la dernière étude du CRIIGE (Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique) menée en février 2009, qui considère lui aussi qu'il "paraît dangereux aujourd'hui pour la santé humaine de continuer à utiliser le BPA en particulier dans les emballages à contact alimentaire" et que "son utilisation dans l'industrie devrait être interdite".

    Le bisphénol A a été détecté dans 90 % des biberons vendus en France en 2008. Des fabricants ont entrepris de mettre au point des biberons sans BPA, mais ceux-ci sont plus chers que les autres, et surtout, difficilement identifiables faute d'information. En attendant, les pourfendeurs du composé incriminé recommandent aux parents de privilégier les biberons en verre pour les enfants les plus petits.

    Source :
    www.lepoint.fr

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :