• 5 astuces pour qu'il reste sur le pot

    1/ C'est lui qui choisit
    Pouvoir acheter le pot qui lui plait le plus, voilà une sacrée motivation! Une seule restriction : oublier les pots jouets, qui mélagent inutilement la propreté et le jeu.

    2/ Donnant, donnant
    Quitter les couches, c'est renoncer à un statut de bébé. Il est donc important de lui accorder d'autres privilèges. Laissez-le grimper au toboggan qui était jusqu'à présent interdit. Il verra ainsi que grandir est synonyme de nouvelles obligations, mais aussi de nouveaux plaisirs.

    3/ Sa poupée d'abord
    S'asseoir sur un pot en plastique un peu froid, accepter de voir ses excréments jetés alors qu'il est en pleine phase anale et les considére comme faisant partie de lui-même... Ce n'est pas rien! Pour dédramatiser la situation, mimez la scéne avec sa peluche favorite, en lui expliquant au fur et à mesure ce qui se passe.

    4/ Son intimité, c'est sacré
    Le manque d'intimité peut être trés rebutant pour certains enfants. Il faut respecter leur pudeur. La place d'un pot est donc dans les toilettes ou la salle de bain, pas au milieu du salon. Aprés tout, quand il est dessus, il n'est pas au spectacle.

    5/ Valorisez-le
    S'identifier à papa et à maman, ils adorent. Vos encouragements doivent donc aller dans ce sens. Quand il va sur sont pot, ne dites pas "Quel beau caca, tu me fais plaisir tu sais", mais "C'est bien, c'est comme ça que font papa et maman. Toi aussi tu sais le faire parceque tu es grand".

    Source : Magazine "Parents" Mai 2007

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :